Livraison gratuite en France Métropolitaine sans minimum d'achat - Paiement sécurisé
likeorange Facebook
iconeinsta Instagram

Comment fonctionne la réincarnation bouddhiste ?

par Cécile, rédactrice Yasodara

Dans la croyance bouddhiste, notre esprit se réincarne sans cesse corps après corps en fonction de nos actes négatifs ou positifs (le karma) que nous avons accompli dans nos vies antérieures. Tant que nous n'avons pris conscience que nous sommes "bloqués" dans le monde physique, nos renaissances et l'expérience de la souffrance seront sans fin. Cette existence cyclique que nous menons tous s'appelle le Samsara (terme sanskrit qui signifie "ensemble de ce qui circule" ou encore "courant des renaissances successives). C'est précisément ici que la pratique du dharma (enseignement bouddhiste) offre la solution. Elle permet de nous sortir ce cycle dans lequel nous sommes prisonnier, et pouvoir ainsi quitter le monde physique pour atteindre le Nirvana (l'Eveil).

 Les différents mondes de réincarnation

Alors comment pouvons-nous savoir dans quel corps allons-nous être réincarné dans notre prochaine vie ? C'est tout bonnement impossible de le savoir. La Loi Karmique est extrêmement subtile, la conscience humaine ne peut la décrypter. Tout ce que nous pouvons faire c'est essayer de se rapprocher le plus de l'Eveil dans notre quotidien. Ainsi, nous pourrons renaître dans un corps plus éveillé et subtil dans notre prochaine vie. Si nous choisissons la voie de l'ignorance et de l'avidité, nous seront certainement "rétrogradé" lors de notre renaissance. Pour simplifier, c'est ainsi que la roue de Samsara fonctionne. Attention ! Ceci dit nous ne sommes pas sûrs de renaître à chaque fois en tant qu'être humain. Voici une petite présentation rapide des différentes formes de vie dans lesquelles nous pouvons être amené à renaître.

Le monde des enfers

C'est sans surprise le pire monde auquel nous pouvons appartenir. On y renaît sous l'emprise de la colère, de la haine, et de l'agressivité. Le notion du temps aux enfers est extrêmement longue. Seul l'expérience de la souffrance existe là-bas. 

Le monde des Esprits Avides (pretas)

Les défunts en forte souffrance y renaissent sous l'emprise de l'avidité. On décrit les habitants de ce monde avec une tête énorme, un cou filiforme et un gros ventre. La légende dit que ces créatures ont toutes les nourritures dont ils peuvent rêver, mais ne peuvent les absorber sans éprouver une souffrance atroce.

Le monde des Animaux

Les êtres les plus ignorants et stupides se réincarnent en animaux. Toute leur vie, ils lutteront pour leur survie, ne peuvent avoir de conscience spirituelle et seront asservis par les Hommes.

 Le monde Humain

C'est le monde dont nous faisons l'expérience quotidienne. On y renaît sans cesse à cause de notre attachement au corps et sous l'emprise du désir. Selon la croyance bouddhiste, notre esprit ne peut résister au spectacle charnel de nos futurs parents faisant l'amour pour nous concevoir. C'est pourquoi notre âme se précipite dans la matrice. C'est ainsi que nous sommes matérialisé dans le monde physique en tant qu'être humain. C'est uniquement à partir de ce monde que nous pouvons un jour atteindre l'Eveil et nous délivrer de ce cycle de réincarnation. En ce qui concerne les êtres des bas-mondes cités précédemment, ils sont obligés de passer par le monde humain d'abord s'ils souhaitent se délivrer.

 Le monde des Demi-Dieux (Asuras)

Ce monde est plus spirituel que celui des humains. Néanmoins, les Asuras passent la majeure partie de leur temps à se battre contre les Dieux, sous l'emprise de l'envie et de la jalousie.

Le monde des Dieux (Devas)

Contrairement à leur connotation positive, les Dieux sont en réalité loin de la réalisation. Ils ont certes une absorption méditative élevée, cependant à cause de leur orgueil, les Dieux restent attachés à leur état. Ils aiment se sentir supérieurs, et ne développent pas leur compassion envers les autres. Ils finissent donc tôt ou tard par "chuter". Leur chute est d'autant plus difficile car en général, ils renaissent dans les mondes infernaux.

 Comment se libérer du Samsara ?

La seule manière de se libérer du monde physique et de la souffrance est d'atteindre l'Eveil.  Après des années et des années de pratiques méditatives intenses, Siddhartha Gautama (le Bouddha) a pu sortir de l'ignorance et se rendre compte que son esprit était bloqué dans ce monde physique. C'est sous l'Arbre de Bodhi qu'il a atteint le Nirvana (l'Eveil), en prenant conscience de toutes ses vies antérieures. Et c'est ainsi que Siddharta Gautama est devenu le Bouddha. Délivré de toutes les émotions humaines, son cycle karmique s'est enfin arrêté. Le Bouddha a rejoint alors le Monde sans forme, le domaine de l'immatériel.  C'est le royaume divin le plus élevé, où les êtres ont coupé tout attachement pour les objets du désir matériel et physique. Ces derniers restent néanmoins fixés au bonheur procuré par la méditation. Ils n'ont pas de corps, ayant transcendé la forme.

Evidemment, la croyance bouddhiste est une croyance comme les autres et ne constitue aucunement la vérité. Cependant, il y'a certains indices de la vie quotidienne qui indiquent qu'il existe certainement une loi karmique. Lorsque nous n'avons pas appris de nos erreurs, la situation se reproduit incessamment jusqu'à temps que nous changions nos agissements. Par exemple, un individu qui connait beaucoup d'échecs amoureux ou relationnels est un individu qui est attiré uniquement par les aspects superficiels ou néfastes d'autrui (beauté, argent, pouvoir, manque affectif...).

La vie est un rouage parfait qui ne cesse de vouloir nous faire évoluer, et nous envoient donc des signaux clairs qu'il faut savoir interpréter. A méditer !

 
article blog bouddhisme réincarnation samsara

Article précédent Article suivant